Accueil > Economie > Douane : 1 tonne de cocaïne en 4 jours

Douane : 1 tonne de cocaïne en 4 jours


Pierre MOSCOVICI, ministre de l’Economie, des Finances et du Commerce Extérieur et Jérôme CAHUZAC, ministre délégué auprès du ministre de l’Economie, des Finances et du Commerce Extérieur, chargé du Budget, félicitent les agents des douanes qui, dans le cadre de deux affaires consécutives, ont permis la saisie de près d’une tonne de cocaïne. Cette quantité représente plus de 36 millions d’euros sur le marché illicite de la revente de stupéfiants.

La première affaire a été réalisée par les agents de la direction garde-côtes des douanes des Antilles qui, le 7 juin, faisant suite à une enquête de plusieurs mois, ont intercepté au sud-ouest de la Guadeloupe un voilier suspect. Après une première fouille sommaire à bord du navire, effectuée dans des conditions de mer difficiles, la décision a été prise de dérouter le voilier vers la Guadeloupe pour des investigations complémentaires.

A l’issue d’un transit de plus de 30 h, l’examen approfondi des parties du bateau réalisé à quai a révélé l’existence de caches aménagées à l’avant du bâtiment. 437 pains de cocaïne ont été découverts pour un poids total de 500 kg. Le capitaine du navire, seul à bord et de nationalité allemande, la marchandise de fraude ainsi que le moyen de transport, ont été remis à l’autorité judiciaire.

La seconde saisie, portant sur un volume de 400 kg de cocaïne a été réalisée le 11 juin par les services douaniers britanniques, grâce à un renseignement de la Direction Nationale du Renseignement et des Enquêtes Douanières (DNRED).

Dans le cadre d’investigations menées par la DNRED, en liaison avec les autorités polonaises, les services douaniers ont mis en place au niveau de la Manche un dispositif d’interception d’un voilier battant pavillon polonais. Cette opération a mobilisé les moyens de la direction régionale garde- côtes (DRGC) des douanes de Manche Mer du Nord ainsi que deux vedettes de la Border Force (agence britannique des frontières ex UKBA), sollicitée par l’attaché des douanes françaises en poste à Londres.

Le navire a été intercepté dans les eaux territoriales britanniques puis dérouté sur le port de Portsmouth afin de procéder à sa fouille approfondie. Le contrôle minutieux du bateau par les garde-côtes britanniques a débuté le 10 juin 2012 et a permis de découvrir les pains de cocaïne dissimulés dans des caches aménagées. Les deux membres d’équipage de nationalité polonaise ont été arrêtés et présentés à un magistrat en Grande-Bretagne.

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :