Accueil > Entreprise, Finance, Fusions-Acquisitions, Marchés > Sauver les emplois Doux

Sauver les emplois Doux


L’avenir du Groupe Doux, de ses salariés, de ses fournisseurs, va se jouer dans les heures, dans les jours prochains. Jeudi, nous connaîtrons l’ensemble des offres. Le 16 juillet, nous saurons quelle option sera retenue par le tribunal de commerce de Quimper.
Le Groupe Doux est profondément enraciné dans les territoires ruraux. Il importe de maintenir son implantation et le lien avec les producteurs locaux.
La production de volaille française a besoin d’investisseurs de long terme, engagés dans une stratégie d’avenir par le développement d’un outil industriel performant.
Pour sa part, le Gouvernement encourage une solution globale qui apporterait la stabilité à la filière avicole. Surtout, le meilleur projet sera celui qui, autour d’un vrai projet industriel, permettra de sauver un maximum d’emplois. A ce titre, le Gouvernement sera particulièrement attentif à la qualité sociale des offres.

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :