Accueil > Entreprise, Pôles de compétitivité, Social > Les pôles de compétitivité continuent leur développement

Les pôles de compétitivité continuent leur développement


Fleur PELLERIN, Ministre déléguée aux PME, à l’innovation et à l’économie numérique, a reçu lundi dernier les présidents de plusieurs pôles de compétitivité. Notamment : Aerospace Valley, Industries et Agro-Ressources, Medicen Paris-Region, Mer Bretagne, Solutions Communicantes Sécurisées, et Jean-Luc BEYLAT, président de Systematic Paris Région et Président du Club des pôles mondiaux.

Cette réunion a été l’occasion d’un échange entre Fleur PELLERIN et les présidents de pôles, au sujet de l’avenir de la politique des pôles de compétitivité dans le cadre de la phase de concertation ouverte par le Gouvernement depuis le 20 juin 2012. Fleur PELLERIN a exprimé son appréciation de cette politique, dont la qualité des résultats économiques a été soulignée par une étude indépendante. 66 % des entreprises des pôles interrogées ont en effet déclaré avoir créé des emplois grâce à leur adhésion à un pôle de compétitivité ; et 84% en avoir maintenus.

Les participants ont ensuite souligné l’importance qu’ils accordent au soutien de l’Etat aux projets collaboratifs des pôles à travers le fonds unique interministériel. Celui-ci demeure, à leurs yeux, essentiel. Ils ont également remarqué la nécessité du partenariat entre Etat et Régions pour assurer le succès de cette politique qui rapproche recherche et entreprise et génère de nombreux projets de développement. Ils ont enfin présenté à Fleur PELLERIN leurs pistes pour l’avenir des pôles de compétitivité et lui ont remis leurs propositions :

– l’ancrage dans l’émergence de projets de R&D collaboratifs des pôles ;

– le développement de projets davantage porteurs de création de richesse et d’emplois par un meilleur lien entre la R&D et la mise sur le marché des résultats de ces travaux ;

– le développement de l’accompagnement des PME innovantes par les pôles en complémentarité de proximité avec les acteurs territoriaux du développement économique.

Dans le cadre de ce développement, le cabinet Aboiron et Associés, en partenariat avec l’Université de Tours, a développé un logiciel de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) dédié aux Pôles et Clusters. Outre la capacité de suivre les besoins en matière de compétences et de formations, le logiciel permet également de faire émerger une stratégie de Pôle.

Les résultats pouvant également être exploités par les collectivités et l’administration centrale afin d’améliorer leurs stratégies et GPEC Territoriales. Plus un simple logiciel il s’agit d’un réel outil au service du développement durable des entreprises, des pôles et des institutions.

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :