Accueil > Economie, Entreprise > Ford veut fermer son usine de Genk en Belgique

Ford veut fermer son usine de Genk en Belgique


La direction du constructeur automobile américain Ford a annoncé son intention de fermer d’ici à la fin 2013 son usine de Genk en Belgique, qui emploie quelque 4 300 personnes. L’assemblage des modèles de Mondeo, S-Max et Galaxy se poursuivra à Genk jusqu’à la fin du cycle de production en cours, puis sera transférée vers Valence, en Espagne. L’usine d’assemblage belge est sous-utilisée, alors que le constructeur fait face, comme plusieurs de ses concurrents, à des surcapacités de production en Europe. En comptant les salariés des sous-traitants, Ford Genk fournit de l’emploi à quelque 10 500 personnes. Il est donc le premier employeur de la province flamande du Limbourg, située non loin de la frontière avec les Pays-Bas.

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :