Accueil > Compétitivité, Economie, Réglementation > Normes: pour une nouvelle stratégie de l’influence française

Normes: pour une nouvelle stratégie de l’influence française


claude-revel

crédit photo Lewis Joly – Claude Revel à l’OCDE le 7 février 2013

L’influence sur les règles et normes internationales est une composante essentielle de la compétitivité des entreprises et des Etats. Peu connues du grand public, elles représentent pourtant des enjeux économiques majeurs et font l’objet d’une concurrence rude entre les pays pour imposer leurs standards. La prise de position récente de la Commission européenne en faveur des standards allemands pour les prises des véhicules électriques en est la dernière illustration.

Nicole BRICQ, ministre du Commerce extérieur, a commandé en septembre à Claude REVEL, Professeur et conseil en influence normative internationale, un rapport pour renforcer l’influence française dans ce domaine.

Ce rapport propose 7 grandes priorités d’action :

  1. Mobiliser les entreprises dans les institutions normatives internationales, en renforçant la lisibilité du dispositif et en alignant le crédit d’impôt normalisation sur le crédit d’impôt recherche ;
  2. Pousser au sein des enceintes internationales trois sujets stratégiques majeurs : les exigences françaises en matière de responsabilité sociale et environnementale, de propriété intellectuelle et de réciprocité ;
  3. Agir en amont de la règle pour ne pas se la faire imposer. La coopération technique et l’aide au développement peuvent contribuer à promouvoir nos règles et normes à l’international.
  4. Peser sur les normes des marchés futurs dans l’agroalimentaire (hormones de croissance, clonage du bétail et traçabilité numérique agricole), la ville durable (réseaux intelligents et aménagement durable) et la transition écologique (affichage environnemental et obsolescence programmée des produits) ;
  5. Peser sur les accords de libre échange internationaux. L’accord de libre échange Union Européenne/Etats-Unis sera fondamental par sa portée juridique car il orientera les règles du commerce mondial ;
  6. Mettre en place une ingénierie d’influence professionnelle par l’intermédiaire de formations à l’intelligence économique et à la négociation dans les instituts de formation de l’administration mais aussi dans les Ecoles publiques comme l’ENA ou Polytechnique ;
  7. Renforcer la place accordée aux normes dans le pilotage de l’intelligence économique pour favoriser l’alerte, l’impulsion et le suivi de stratégies d’information, de sécurité et d’influence à une échelle interministérielle.

Pour Nicole BRICQ : « Le rapport de Claude Revel soulève des enjeux essentiels et formule des propositions précises, qui doivent faire l’objet d’un examen attentif. Il nous faut absolument réinvestir le terrain de la normalisation. La bataille économique, c’est aussi la bataille normative ».

Développer une influence normative internationale stratégique pour la France

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. 3 juin 2013 à 08:38

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :