Accueil > Economie > Objectif : doubler nos parts de marché au Vietnam

Objectif : doubler nos parts de marché au Vietnam


Nicole-BRICQAvec une croissance de 5% en moyenne ces dernières années, le Vietnam constitue un marché important pour les entreprises françaises encore trop peu présentes. Notre part de marché n’est en effet que de 1% en 2012, contre 1,5% en moyenne avec les pays d’Asie du Sud Est. Dans le même temps, la France est le 2eme investisseur européen et le 2eme bailleur bilatéral du Vietnam.

Nicole BRICQ souhaite ouvrir un nouveau chapitre de nos relations commerciales. Il repose sur plusieurs actions concrètes :

– faire aboutir les grands projets d’infrastructure et notamment le métro d’Hanoi, pour lequel la France a apporté près de 250 millions d’euros par l’intermédiaire de la Réserve Pays Émergents. La ministre a reçu lors de son déplacement l’engagement du Ministre vietnamien du Plan et de l’Investissement que la décision serait prise dans les plus brefs délais.

– renforcer la présence des PME françaises. La ministre a ainsi inauguré le forum d’affaires UBIFRANCE, organisé pour la 1ere fois au Vietnam et qui a réuni 126 PME françaises appartenant aux 4 familles prioritaires définies par la ministre autour du « mieux se soigner », « mieux vivre en ville », « mieux se nourrir » et « mieux communiquer ». A travers l’organisation de plus de 1000 rencontres BtoB, ces entreprises ont pu échanger et nouer des contacts avec la communauté d’affaires vietnamienne.

– nouer des partenariats industriels porteurs d’emploi pour nos 2 pays. A ce titre le partenariat signé le 8 avril en présence de la ministre entre Peugeot et la société vietnamienne Thaco pour une usine d’assemblage de véhicules importés d’Europe est un bon exemple.

– mettre en place un dialogue régulier d’Etat à Etat afin d’assurer un suivi précis de nos échanges et de nos projets communs. Nicole BRICQ a tenu le 9 avril avec son homologue vietnamien la première réunion du dialogue économique de haut niveau. Celui-ci se réunira désormais une fois par an.

– lever les obstacles d’accès au marché et stabiliser l’environnement réglementaire du Vietnam afin que les entreprises françaises puissent s’y projeter davantage. La ministre a notamment rappelé l’attachement de la France aux indications géographiques. Nicole BRICQ a également ouvert le séminaire Campus international du Barreau de Paris, dont l’objectif est de renforcer la coopération sur les questions de droit dans un contexte où la stabilité juridique et réglementaire du Vietnam doit être renforcée.

Pour Nicole BRICQ :  » Partout ou je me déplace, je fais de la diplomatie économique de terrain, au plus près des entreprises, des besoins des PME et fondée sur des réalisations concrètes. Je sens une très forte mobilisation de nos entreprises pour le Vietnam et je ne peux pas me satisfaire de nos performances actuelles. Nous avons une offre commerciale en phase avec les besoins de ce pays et nous pouvons multiplier par 2 nos parts de marche d’ici 5 ans. J’en suis convaincue et je serai aux cotés des entreprises pour les accompagner et favoriser ce développement, dans une zone, l’ASEAN, et un pays, qui sont une priorité de l’action du gouvernement« 

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :